Les bâtons de réglisse : plus que de simples friandises

Les bâtons de réglisse : beaucoup plus que de simples friandises…

Pour beaucoup, les bâtons de réglisse sont synonymes de friandises et de souvenirs d’enfance, mais derrière cette image candide se cache pourtant une grande plante médicinale, l’une des plus utilisées dans le monde, notamment en Asie dans les médecines chinoise, ayurvédique et tibétaine. On vous en dit un peu plus sur cette plante médicinale.

Bois doux, racine sucrée : des surnoms qui donnent l’eau à la bouche…

baton reglisse bio

La réglisse est un arbuste de 1 à 1,5 mètres de hauteur de la famille des Fabacées (légumineuses) que l’on cultive afin d’utiliser ses racines récoltées au printemps ou à l’automne mais seulement à compter de la 3ème année. La réglisse pousse spontanément dans les régions méridionales d’Europe (France, Espagne, Italie, Russie) et du Moyen-Orient (Caucase et Iran). Son nom latin « Glycyrrhiza glabra » vient de glycys : racine et rhiza : douce. En phytothérapie, ce sont effectivement ses longues racines qui sont utilisées, d’où ses nombreux surnoms : bois doux, bois sucré, racine douce, bois de réglisse…

La racine contient de l’amidon, des sucres, des coumarines, des stérols, de l’asparagine, des triterpénoides, des isoflavones, des saponosides dont la glycyrrhizine qui lui donne son caractère moussant et sa saveur sucrée.

Depuis toujours, une des plantes médicinales les plus utilisées au monde

L’utilisation de la racine de réglisse est très ancienne. Théophraste (4ème siècle avant JC) utilise déjà la réglisse pour calmer la faim et la soif. Les Scythes, de redoutables guerriers de l’Antiquité, pouvaient (dit-on) en la mâchant rester dix jours sans manger ni boire. En Arabie, une boisson à base de réglisse permettait de tenir des jours entiers pour traverser le désert. Les Grecs, les Romains et Sainte Hildegarde l’utilisent pour calmer la toux, pour dégager les bronches et clarifier la voix. En médecine traditionnelle chinoise, la racine de réglisse est associée à l’élément terre et représente un tonique pour la rate et le pancréas. La racine s’utilise en poudre, en bâtons, en infusion ou en suc.

L’alliée des estomacs fragiles grâce à la glycyrrhizine

Napoléon mâchait régulièrement des bâtons de réglisse suite une intoxication à l’Arsenic pour calmer ses douleurs d’estomac. Et à bon escient : à la fin de la seconde guerre mondiale en 1950, Revers, un pharmacien hollandais, découvre l’action bénéfique de la glycyrrhizine contenue dans la réglisse sur les brûlures d’estomac. Une étude réalisée sur 15 patients souffrant de gastrites a démontré une disparition des douleurs chez 56% d’entre eux et des brûlures chez 78%. Un examen radiologique a confirmé la guérison totale chez 50% d’entre eux. L’usage de la réglisse permet un renouvellement rapide des cellules lésées de la muqueuse digestive et la couvre d’un film protecteur. Elle cicatrise donc plus facilement et rapidement. De plus, 80% des ulcères gastriques seraient associés à la présence d’une bactérie : l’Helicobacter pylori. De récentes études iraniennes ont démontré l’effet bactéricide sur Helicobacter pylori de l’acide glycyrrhétinique. Outre pour calmer les ulcères digestifs gastriques, la réglisse serait efficace également en cas d’ulcères intestinaux, de ballonnements, de lenteurs digestives et de constipation. En tisane digestive, vous pouvez l’associer à de la menthe poivrée, de la verveine ou encore de la camomille matricaire.

La réglisse utile en cas de refroidissements

Vous avez le nez qui coule ? Vous toussez ? Votre gorge vous gratte ? Et si en accompagnement des traditionnelles pastilles au miel, vous mâchiez un bâton de réglisse ? La réglisse est inscrite au Codex français - la liste des médicaments autorisés à la vente par les pharmaciens - avec des propriétés adoucissantes et expectorantes. En effet, outre son action bénéfique sur les ulcères digestifs, l’acide glycyrrhidique de la réglisse possède des vertus anti inflammatoires et immunostimulantes utiles en cas d’encombrements des voies respiratoires. La réglisse fluidifie les sécrétions nasales et bronchiques. Elle s’emploie également contre l’arthrite, contre certains problèmes cutanés et aussi en cas d’allergie car il existe une similitude entre l’action de l’acide glycyrrhidique et la cortisone.

Une aide naturelle pour arrêter de fumer qui en prime donne bonne haleine

Vous avez des difficultés à arrêter de fumer ? Testez les bâtons de réglisse en substitut de vos cigarettes. Le bâton de réglisse remplacera le geste de fumer mais pas que… il vous aidera à lutter contre le stress relatif au sevrage addictif. La réglisse est considérée comme une plante adaptogène capable de réguler le fonctionnement des glandes surrénales épuisées par le stress chronique. Pour plus d’efficacité, vous pourrez l’associer à des gélules de Kudzu ou de Valériane. Et en bonus, la réglisse lutte contre la mauvaise haleine. Pensez-y avant un rendez-vous galant…

Une plante rafraîchissante et un édulcorant naturel

baton reglisse bio

La réglisse apaise la soif et est sucrée naturellement. La glycyrrhizine a un pouvoir sucrant 50 fois supérieur à celui du sucre de canne. Pour cette raison, on l’utilise souvent dans des mélanges de tisane. Elle corrige le goût en estompant légèrement la saveur amère de certaines plantes. Et si vous réalisez votre propre boisson rafraîchissante à base de réglisse : la fameuse « boisson de coco » vendue dans les rues de Paris à la fin du 18ème siècle ? Cette célèbre boisson ne doit son nom qu’aux tasses faites de noix de coco dans lesquelles elle était servie. Il n’y a pas de noix de coco dans les ingrédients. 

Voici la recette : faites macérer 50 grammes de racine de réglisse dans un litre d’eau pendant 24 heures avec une pincée de graines d’anis ou de fenouil et quelques rondelles de citron. Filtrez et buvez-la très fraîche.

Des précautions d’emploi ?

La réglisse est une plante médicinale à utiliser avec précaution et de manière ponctuelle. En usage modéré, la réglisse ne présente aucun danger. Elle ne doit cependant pas être absorbée à des doses élevées (50 grammes maximum par jour), ni pendant de trop longues périodes (6 semaines maximum) d’autant plus si vous souffrez d’hypertension ou d’insuffisance cardiaque. Les risques sont une augmentation de l’hypertension artérielle, des oedèmes généralisés et des pertes de potassium par voie urinaire.

«

Bâtons de réglisse Bio

6,90 € les 100g

ou à partir de 39,90€ / kg

Vendu en sachet doypack de 200 grammes (biodégradable et refermable), ou 2 x 1 kg dans un sachet zip transparent de qualité alimentaire ou en 10 kg.

Acheter

Sources

- Nos grands-mères savaient – Jean Palaiseul

- Le petit Larousse des plantes qui guérissent – François Couplan et Gérard Debuigne

- De la lumière à la guérison, la phytothérapie entre science et tradition – Patrick

Depoers, Franck Ledoux, Philippe Meurin

- https://www.altheaprovence.com/reglisse-glycyrrhiza-glabra/