L’hiver, la saison des tisanes?

L’hiver est la saison des tisanes. Mais quels sont leurs bienfaits?

Il fait nuit tôt. On ne sort plus dehors sans écharpe ou grosse laine. Vous songez à une boisson chaude pour vous réconforter de l’hiver et du froid qui approchent à grands pas et quelle bonne idée... La tisane est plus que jamais la boisson de saison. On vous donne quelques clés fondamentales pour comprendre l’intérêt des tisanes hivernales.

L’eau, c’est la vie…

L’eau est un aliment vital. Le corps humain est composé à 70% d’eau : lymphe, plasma sanguin, liquide interstitiel… C’est par l’eau que tous les nutriments nécessaires à la cellule lui parviennent : elle permet le transport des vitamines solubles dans l’eau et des minéraux vers les cellules. L’eau augmente le volume sanguin et favorise l’apport d’oxygène et de glucose aux muscles. Elle permet l’élimination des déchets métaboliques. Elle sert de lubrifiant notamment pour les paupières et participe à la prévention du vieillissement de la peau. Nous devons apporter quotidiennement à notre organisme l’équivalent de 2,5 litres d’eau avec les boissons (1,5l) et les aliments que l’on consomme (1l). Boire de l’eau chaude enrichie des principes actifs hydrosolubles issus des plantes infusées permet un drainage de qualité et des apports en vitamines et minéraux et oligoéléments très bien assimilés par l’organisme.

Les bienfaits des tisanes et du thé

camomille infusion

Pour un fonctionnement optimal de votre organisme, il est donc important de boire environ 1,5 litre d’eau par jour. Toutes les boissons ne se valent pas, toutes ne sont pas hydratantes.

A l’inverse même, les boissons sucrées et l’alcool sont déshydratants. Le café, quant à lui, est diurétique. La tisane est hydratante et utile pour drainer les organes clés comme le foie, les reins, la peau. De nombreuses maladies seraient issues d’un stockage massif de toxines. Le drainage est l’un des éléments clés de la phytothérapie. L’eau est une solution idéale pour aider l’organisme et notamment le rein à évacuer les toxines, les toxiques, les acides et les minéraux. Bien préparée (bonne quantité de plantes, bonne cuisson), la tisane permet de libérer les principes actifs hydrosolubles des plantes, quelques huiles essentielles (d’où l’importance de laisser un couvercle lors de l’infusion pour pouvoir les récupérer) et quelques extraits aromatiques. C’est la seule galénique qui permet de conserver les saveurs intactes de la plante. Boire une tisane ou du thé est une façon saine de se faire du bien. On allie plaisir et bien-être. Vous allez ravir vos papilles et revigorer votre corps.

Quand boire ma tisane ?

Le corps ne possède pas de réserve d’eau. Nous perdons 1 à 1,5 litres d’eau dans les urines, 0,5 litre par la peau et 0,4 litre par les poumons. Il est important de boire régulièrement tout à long de la journée, plutôt entre les repas et de préférence chaud. Il ne faut pas forcément attendre d’avoir soif pour boire, surtout avant un effort sportif. Une tisane devient thérapeutique à partir de deux tasses et jusque quatre tasses maximum par jour. Boire trop d’eau n’est pas non plus une solution : si vous vous mettez à boire de grandes quantités d’eau, votre rein sera désorienté et risque d’en stocker une partie dans votre organisme créant ainsi une surhydratation et des œdèmes. Attention également à ne pas boire trop chaude votre tisane : il existe un lien entre la consommation régulière de boissons excessivement chaudes et un risque accru de cancer de la bouche et de l’œsophage. 

Un sucre ou deux ?

L’alimentation moderne est riche en sucres rapides. Un excès de sucres rapides peut conduire à des troubles de santé. On vous conseille d’éviter de sucrer votre thé ou tisane avec du sucre blanc qui n’apporte que du saccharose. Privilégiez le sucre de canne qui contient des éléments nutritifs intéressants comme des minéraux, des oligoéléments, des vitamines et des fibres. Attention, il ne s’agit pas du sucre roux du supermarché qui est du sucre blanc recoloré avec du caramel. Les appellations correctes sont : sucre intégral, sucre complet, rapadura, mascobado ou encore panela. Vous pouvez également sucrer votre tisane ou thé avec des aliments naturels comme le miel, le sirop d’agave, le sucre de bouleau ou encore le sirop d’érable. Evitez les édulcorants de synthèse.

Quelles plantes boire en hiver ?

Vous connaissez désormais les bonnes raisons de déguster une infusion. Il s’offre alors devant vous une multitude de combinaisons de plantes possibles. Pour vous aiguiller dans vos choix, voici une sélection de tisanes et de thés de saison pour lutter contre le froid de l’hiver et l’attaque des virus.

thym bio chabiothé

- Pour commencer le thym bio : c’est LE grand classique des plantes de l’hiver et l’allié des voies respiratoires. Il contient du thymol, un antiseptique puissant et des phénols antibactériens. Dès les premiers signes de refroidissement, il facilitera le travail de votre système immunitaire. Le thym active aussi toutes les fonctions de désintoxication et favorise la transpiration, ce qui est fort utile en cas de grippe.

- Le mélange ayurvédique masala chai contient de la cannelle, du gingembre, des clous de girofle, du poivre, de la cardamome et des baies roses. Les épices en infusion permettent de parfumer agréablement votre boisson et vous pourrez bénéficier de leurs principes actifs en saison hivernale : elles sont antibactériennes et ont une action protectrice sur la santé car elles sont riches en antioxydants. La cannelle, en plus de son action antiseptique, possède un effet hypoglycémiant salutaire pendant la période des fêtes, parfois synonyme d’excès alimentaires.

- Le thé noir de Noël bio contient du thé noir Assam, de la cannelle, de l’orange, de la pomme, de la cardamome et de la rose. Le thé est un puissant antioxydant grâce à sa richesse en flavonoïdes. Il est également anti-inflammatoire et dynamisant. Il aide à lutter contre les radicaux libres et de la quasi-totalité des pathologies dites dégénératives dont la fréquence augmente avec l’âge.

- la tisane Douceur D'Orient est fait d'un doux mélange de rooibos et d'orange mélangé à la fraîcheur de la menthe et la force du gingembre. Le gingembre est utilisé dans la médecine traditionnelle indienne comme tonique puissant, et stimulant du système immunitaire. Le rooibos dénombre plus de 10 polyphénols différents, tous pourvus de propriétés antioxydantes, protégeant les cellules contre les radicaux libres.

Bon hiver, restez emmitoufler et à votre tasse !

Sources

- Ma bible des secrets d’herboriste – Michel Pierre, Caroline Gayet
- Tisanes médicinales de Chine et d’Europe pour la santé physique, émotionnelle et mentale – Li Wu, Jurgen Klitzner
- Le guide familial des aliments soigneurs – Dr Jean Paul Curtay et Dr Rose Razafimbelo
- Le petit Larousse des plantes qui guérissent - François Couplan et Gérard Debuigne