Comment choisir son filtre, sa théière et sa bouilloire?

Comment choisir son filtre et sa théière et sa bouilloire

Le thé, c’est comme le bon vin, on ne le sert pas dans des gobelets en plastique ! L’équipement est important et la préparation du thé peut être un véritable art. Les trois principaux outils à choyer sont le filtre, la théière et la bouilloire. Une fois bien équipé, vos dégustations n’en seront que meilleures !

 

Le filtre

pince filtre à thé

La boule à thé / la pince à thé

Concernant les boules à thé, elles sont souvent très jolies et originales. Vous en trouverez de tous les formats et de toutes les formes. Souvent en métal, elles sont en général, réutilisables et facilement nettoyables. Les cuillères ou pinces, ont souvent la forme ronde et s’en rapprochent au niveau de l’utilisation.

L’avis Chabiothé : pas toujours facile à fermer, certains thés très fins se retrouvent dans la tasse (comme les rooibos ou les tisanes). De plus, le côté métallique a tendance à modifier le goût. Le fait d’avoir une surface fermée trop petite ne permet pas aux feuilles de s’épanouir au mieux. > Acheter une pince à thé

 

 

filtre à thé inox passoir

Le filtre inox / en acier inoxydable

Il en existe des plus ou moins grands. Réutilisables, ils sont également faciles à nettoyer. La grande différences entre les différents modèles va être la taille des perforations. Ils sont souvent fournis avec les théières ou avec certains mugs.

L’avis Chabiothé : on l'utilise au quotidien, à l’atelier, que ce soit dans une théière ou directement pour une grande tasse. Soyez vigilant quant à la perforation et choisissez des modèles micro-perforés, qui ne laisseront pas passer la poussière de plantes de certains mélanges. On vous recommande également les filtres en acier inoxydable pour éviter de modifier le goût de l’infusion et pour une utilisation plus longue dans le temps.

 

 

filtre à thé papier

Le filtre en papier

Ce modèle de filtre permet seulement des utilisations uniques, il n’est pas réutilisable. Cependant il est compostable, et n’altère pas le goût du thé.

L’avis Chabiothé : pratique et facile à emmener avec vous partout, c’est le bon compromis pour pouvoir consommer dans toutes les situations (même en bivouac dans les alpes, on a testé !). Une fois utilisé, il ya juste à le jeter donc aucune vaisselle nécessaire. Choisissez cependant des modèles non blanchis, qui n’auront donc pas subi de traitement chimique au chlore, pour éviter tout passage dans votre infusion. > Acheter des filtres papier

 

 

chaussette à théLa chaussette à thé en coton

Conçu en général en coton, cette solution de filtre est réutilisable, et existe dans plusieurs formats.

L’avis Chabiothé : certes, cette solution est réutilisable et écologique, cependant la chaussette reste difficile à nettoyer. Elle garde tous les tanins du thés et au bout de quelques utilisations, elle devient brune. Le thé prenant le goût de son contenant, si elle est mal rincée, vous allez perdre en qualité gustative. Ce n’est pas, pour nous, la solution la plus pratique mais elle trouve son public, notamment dans les épiceries en vracs.

 

La théière

Ronde, en terre cuite, en verre, en fonte… Il en existe de toutes les couleurs, tailles et formes ! Deux grandes catégories les classifient : les théières dites “à mémoire” et celle “sans mémoire”.

 

théière en terre cuite à memoire

Les théières « à mémoire »

Vous buvez usuellement le même thé ? Celles-ci sont faites pour vous ! Ce sont les théières en terre cuite (non émaillées donc poreuses) qui retiennent les arômes au fil des infusions. On dit que la théière se « culotte » avec le temps, c’est-à-dire qu’un fin dépôt se forme sur la paroi, permettant à la théière de conserver les arômes des infusions et de les restituer. Elles sont particulièrement adaptées pour les thés noirs et les thés wulong. Mais attention, veillez bien à utiliser une théière pour chaque famille de thé !

En prenant soin de votre théière, elle se chargera d’arômes et prendra de la valeur au fil du temps. Les théières de certains grands maîtres de thé, culottées avec art pendant des mois voire des années, se vendent très chers.
Cependant ces théières sont assez fragile, leur entretien n’est pas évident.

Les prix vont de 30€ à plusieurs centaines d'euros pour les japonaises par exemple.

 

Les théières « sans mémoire »

théière en fonte d'aluminium

Si vous aimez changer de thé régulièrement, en découvrir des nouveaux, les théières « sans mémoire » vous conviendront davantage. Il s’agit des théières en fonte, en verre, en porcelaine ou encore en terre cuite émaillé. Une fois lavées, elles ne retiennent pas les arômes des infusions précédentes.

 

La théière en fonte

D’origine chinoise, la théière en fonte est la plus traditionnelle et la plus ancienne de toutes (IVème siècle avant J-C.). Elle a l’avantage de garder le thé au chaud pendant plusieurs heures et il est conseillé de la préchauffer avant utilisation. Attention cependant à vérifier qu’elle est bien émaillée à l’intérieur, pour résister aux bactéries et à la rouille. Elle peut se culotter légèrement au fil de temps.

Prix de 25€ à plusieurs centaines d'euros

 

La théière en porcelaine

théière en porcelaine de limosgesApparus au XIIème siècle en Chine, la théière en porcelaine est un symbole d’élégance et de raffinement depuis plusieurs centaines d’années. Très populaire en Europe, notamment en Angleterre, leurs parois lisses ne gardent pas l'odeur des infusions précédentes.

Prix de 30€ à plusieurs centaines d'euros

 

La théière en verre

Idéale pour assister au spectacle de l’infusion de votre thé et admirer une feuille de thé s’épanouir dans l’eau. Les théières en verre sont aujourd’hui de plus en plus populaires (nous adorons la nôtre, à l’atelier, et nous aimons observer selon les mélanges, l’apparition des couleurs dans l’eau).
Cthéière en verree modèle se nettoie facilement et ne s’imprègnent pas des odeurs. 

Prix de 10€ à 40€ (la plus économique)

 

Conseil Chabiothé :

Avant d’acheter votre théière, vérifier le filtre qu’elle contient, et notamment si vous pouvez enlever le filtre et quand même laisser le couvercle pour maintenir la chaleur. Car une fois le temps d’infusion passée, il est mieux de retirer le filtre, et il peut arriver qu’une fois le filtre retiré, le couvercle ne soit plus compatible (on parle d’expérience). De plus, une belle théière avec un filtre en plastique, c’est dommage ! Vérifiez que votre filtre est efficace et nous conseillons ceux en inox à maille fine. (lien article Comment choisir son filtre?)

Pour laver votre théière : la rincer à l’eau bouillante et la laisser sécher. Lorsque elle est inutilisée, la laisser ouverte pour qu’elle puisse s’aérer. Quel que soit la théière, ne jamais utiliser de savon ou de liquide vaisselle, et encore moins la passer au lave-vaisselle, qui est trop abrasif. Vous risquez d'abîmer l'intérieur, souvent traité naturellement.

 

La bouilloire

Tout comme les filtres, il y en a de toutes tailles, couleurs et genres. Comment choisir la bouilloire la plus adaptée à votre utilisation ? Chabiothé vous donne quelques conseils à appliquer avant l’achat :

 

Pouvoir choisir la température

Nous l’avons vu dans l’article “Astuces préparation”, chaque thé étant différent, il convient d’adapter la température de l’eau avant de la verser. Cela permet de maximiser les qualités gustatives des thés dégustés. Privilégiez les bouilloires ayant des paliers de 5 degrés, avec thermomètre intégré. Vous pourrez connaître la température exacte de l’eau avant de vous servir. De plus, il est conseillé de ne jamais faire bouillir son eau, et le seul moyen d'être sûr de ne pas le faire c'est avec ce type de bouilloire...

 

mémo chabiothé

Une contenance adaptée

Choisissez une bouilloire avec une contenance adaptée à votre consommation. 1 litre suffira si vous êtes seul(e) à boire du thé ou même 2 personnes. Pour les familles ou les petites réceptions, 1,5L peut être intéressant, mais uniquement si vous avez la théière adaptée pour effectuer l'infusion.

 

Un matériel adapté

Optez plutôt pour une bouilloire en inox. Le plastique est à éviter, il se détériore beaucoup plus vite, et n’a pas bonne presse avec les potentiels perturbateurs endocriniens. Vérifiez que les résistances ne sont pas à même l’eau, mais protégées.

NB : Pensez à changer l’eau de votre bouilloire après chaque ébullition. La qualité de l’eau a tendance à se détériorer en stagnant dans la bouilloire. Rincez et mettez de l’eau propre.

 

Astuces :

Si vous avez besoin de faire chauffer de l’eau et que vous n’avez pas de bouilloire sous la main, ne la faîtes pas pour autant bouillir ! Voici quelques repères pour connaître la température de l’eau sans thermomètre : 
 - Vous entendez un léger murmure de l’eau, les toutes premières bulles apparaissent dans le fond de la casserole => vous pouvez considérer que l’eau atteint à ce stade 75°, température parfaite pour les thés blancs parfumés ou natures.
 - L’eau forme des billes sur le bord de la casserole => c’est la deuxième ébullition, entre 80 et 85°, température idéale pour les thés verts. 
 - L’eau chante, et commence à danser dans votre casserole, comme une vague qui s’enfle => c’est la troisième ébullition, l’eau atteint les 95°, température recommandée par exemple pour les infusions.